Du devis à la réalisation : les étapes de votre projet

Lorsqu’un projet de construction concerne une commune ou une collectivité, il fait la plupart du temps l’objet d’une demande de subventions. Les constructeurs sont alors sollicités dans le cadre d’un appel d’offre.

Vous trouverez dans cette rubrique toutes les informations utiles pour mener votre projet étape par étape :

  • La présentation des étapes de votre projet ici
  • Un formulaire de demande de devis gratuit en ligne ici
  • Des informations pour concevoir votre Cahier des Clauses Techniques et Particulières (CCTP) ici

Les étapes de votre projet

1

votre cahier des charges

Grâce à notre formulaire vous posez les bases élémentaires de votre projet : le site de construction, le budget alloué et les utilisateurs à qui le mur est destiné.

2

étude de faisabilité

Nous analysons votre projet et nous partageons notre expérience par des conseils simples et précis. Nous vous communiquons alors un devis estimatif (et des schémas types).

3

dossier d'appel d'offre

Pour être réalisé votre projet devra probablement faire l’objet d’un appel d’offre. Vous trouverez ici tous les conseils utiles à la réalisation de ce dossier.

4

validation technique de votre projet

Nous faisons réaliser une note de calcul par un bureau d’étude. Cette note de calcul permet de quantifier les charges renvoyées sur le support existant (le bâtiment). L’autorisation d’accrochage sera accordée si le bâtiment supporte bien ces contraintes supplémentaires. Nous réalisons alors les plans détaillés de votre structure.

5

construction

Grâce à notre formulaire vous posez les bases élémentaires de votre projet : le site de construction, le budget alloué et les utilisateurs à qui le mur est destiné.

6

réception des travaux

À la fin du chantier nous procédons aux tests de réception et apposons la signalétique règlementaire. Nous vous remettons alors le certificat de conformité de votre mur d’escalade.

Ce qu'il faut savoir ...

  • Nous respectons à chaque étape du chantier les normes en vigueur
  • Nos structures sont garanties 10 ans.
  • Conformément aux normes NF EN 12572-1 et NF EN 12572-2 nos contrats de maintenance vous permettent de garantir une sécurité maximale aux utilisateurs.

Élaborer votre dossier d'appel d'offre

La préparation d'un appel d'offres donne lieu à l'élaboration d'un cahier des charges qui doit définir de façon exhaustive les spécifications de base d’un produit.

En France, dans le cadre d’un marché public, ce cahier des charges se présente sous la forme de l'ensemble CCTP/ CCAP : le Cahier des Clauses Techniques et Particulières et le Cahier des Clauses Administratives Générales.

Élaborer un CCTP, c’est répondre à une problématique complexe : définir un maximum d’exigences techniques de façon à se protéger d’éventuelles malfaçons tout en laissant aux constructeurs une marge de manœuvre suffisante.

En effet, la plupart des entrepreneurs ne répondront pas à votre appel d’offre si vous imposez des conditions techniques contraires à leurs processus de fabrication.

Votre cctop doit présenter les caractéristiques principales des travaux à exécuter

Nous vous présentons ici le contenu type d’un CCTP pour la construction d’une Structure Artificielle d’Escalade. Le CCTP s’articule en cinq parties auxquelles vous ajouterez éventuellement des variantes et annexes.

1/ Généralité

Vous présenterez ici:

  • L'objet du CCTP
    La description des travaux et fournitures nécessaires à la réalisation d'une SAE.
  • L'étendue des prestations
    Vous détaillerez toutes les tâches à réaliser par l’entrepreneur, de l’étude du projet, à la pose d’un panneau d’information en passant par la fourniture des articles (prises d’escalade, matelas de réception, etc.)
  • Les délais d’exécution
    Vous indiquerez ici la période à laquelle vous souhaitez que les travaux soient réalisés.
  • La date et les délais de livraison
    Cette date devra être définie à compter de l’émission de l’ordre de service de démarrage des travaux du lot.
  • Les normes et règlements
    Vous indiquerez l’ensemble des règles et normes françaises européennes et fédérales en vigueur à la date de signature du marché et auxquelles vous exigez que votre installation soit conforme.

Notre conseil : Dans ce paragraphe, nous vous conseillons de préciser que votre liste n’est pas limitative et que ' Toutes les règles et normes des autres corps d’état devront être prises en considération pour leurs conséquences sur le lot concerné'.

2/ Prescription générale

Vous définirez ici les conditions et engagements à tenir impérativement par l’entreprise qui souhaite répondre à votre appel d’offre : devoir de conseil, respect des dessins approuvés par le maître d’ouvrage, respect des conditions financières établies à la remise du dossier, remise des documents techniques et légaux…

Vous devez ensuite indiquer vos choix concernant les caractéristiques de l’ossature primaire*.

Vous devrez également définir les responsabilités de l’entrepreneur quant au transport, dépôt et rangement des matériaux ainsi que sur le nettoyage et les gravats impliqués par leur utilisation.

Dans un paragraphe relatif à la prise de possession du chantier, vous demanderez à l’entrepreneur d’indiquer les moyens utilisés pour sécuriser le chantier ainsi que les moyens mis en oeuvre pour protéger les infrastructures préexistantes (par exemple les sols et revêtements muraux).

Vous indiquerez aussi dans cette seconde partie de votre dossier les documents de chantier à fournir, les modalités de réception des travaux et les conditions de remise en état des lieux.

*Notre conseil: Le choix de cette ossature variant selon les processus de fabrication des entreprises, nous vous conseillons de laisser cette dernière au choix de l’entrepreneur. Dans le cas contraire, vous limiteriez le nombre de réponses à votre appel d’offre.

3/ Spécificités du marché liées aux prestations générales

Vous indiquerez ici la liste des documents à fournir par l’entrepreneur au moment de sa réponse au marché ainsi qu’ à la réception des travaux :

  • Les éléments que vous souhaiterez voir figurer sur les schémas et plans d’ensemble (par exemple les lignes de points d’assurage, les tapis de réception…)
  • Pour les matériaux utilisés, l’ensemble des fiches techniques, notices d’assemblages, certificats d’installation et de conformité, etc.
  • L’ensemble des documents relatifs à la qualification et la sécurité des ouvriers*.

* Notre conseil: En établissant ces listes avec précision, vous vous protégez en demandant à l’entrepreneur d’assumer la responsabilité des matériaux et moyens humains engagés.

Nous vous informons que les chantiers de construction des SAE Altissimo sont mis en œuvre par des techniciens hautement qualifiés et sont réalisés dans le parfait respect des normes relatives aux conditions de travail des ouvriers et des matériaux employés.

4/ Caractéristiques générales de la SAE

Vous préciserez ici:

  • Les conditions dans lesquelles votre SAE sera utilisée.
    Celles-ci doivent être définies en fonction du profil des utilisateurs et des pratiques de l’escalade souhaitées : escalade en tête et/ou en moulinette, escalade en traversées, continuité ou discontinuité des zones et des profils… c’est ce qu’on appelle la valeur technique.
  • Le mode de fixation souhaitée pour la liaison SAE/ Support d’accrochage.
    Nous vous conseillons de définir avec précision vos exigences sur la qualité des finitions des points de fixation des différents éléments qui constituent votre SAE.
  • Les conditions d’utilisations souhaitées pour les zones mobiles de votre structure.
    N’oubliez-pas de préciser vos souhaits en termes de modalités d’utilisation, sécurisation des éléments, esthétique des éléments…
  • L’écartement des lignes et point d’assurage à respecter.
    A définir en fonction des normes en vigueur au moment du marché. Si l’entrepreneur doit fournir et installer l’ensemble des dégaines (ce que nous vous conseillons), précisez-le ici en indiquant quel type de dégaine vous souhaitez voir installer.
  • Les caractéristiques du revêtement de la structure.
    Le matériau de panneaux utilisé, les qualités d’adhérence, le nombre d’inserts au m², la ou les couleurs… et soyez toujours précis sur la qualité de finitions souhaitée.*
  • Les éléments relatifs à la fixation des prises amovibles.
    Précisez la quantité, disposition et qualités des inserts utilisés.
  • Vos exigences concernant les joues et arrêtes de votre structure.
    Avec ou sans angles droits, sur plan vertical ou non...

* Notre conseil: Les matériaux utilisés pour le revêtement varient selon les procédés de fabrication des entrepreneurs : pour obtenir un maximum de réponses à votre appel d’offre, nous vous conseillons d’éviter les descriptions trop techniques.

Nous vous conseillons également de demander avec précision à ce que les matériaux et systèmes utilisés limitent l’effet abrasif du frottement des cordes. Enfin, nous vous conseillons de demander à l’entrepreneur de définir les conditions et la périodicité des opérations de contrôle et de maintenance de votre structure.

5/ Description des ouvrages

Cette partie réunira l’ensemble des photos du site de construction ainsi que les premières ébauches des plans et schémas de réalisation et vos exigences techniques précises. *

Dans un premier temps, rappelez le profil des utilisateurs et les informations générales sur la zone d’implantation. Le cas échéant, indiquez où l’entrepreneur pourra se procurer les plans de construction du site.

Cette cinquième partie doit être articulée en fonction des caractéristiques principales de votre structure : SAE avec points d’assurage, structure type pan, éléments mobiles… Pour chacun de ces éléments, détaillez vos souhaits partie par partie : couloirs, dalles verticales, pans inclinés, dévers, toits…

Décrivez également les équipements complémentaires souhaités, par exemple les caractéristiques souhaitées pour les prises et macro volumes (quantités, couleurs, tailles, formes et préhensions). Pensez à préciser vos exigences en termes de facilité de pose et remplacement des éléments, de disposition des inserts, de sécurisation des éléments de fixation, etc.

Si cet équipement est également à la charge de l’entrepreneur, dédiez un paragraphe aux zones de réception en pied : rappelez les normes à respecter et définissez vos exigences en fonction des utilisations à laquelle est dédiée votre SAE (pensez par exemple à demander un système de maintient des tapis à la verticale si la structure est construite dans un gymnase où se déroulent d’autres activités sportives).

*Notre conseil: Nous vous conseillons d’indiquer clairement quelle marge de manœuvre vous accordez aux entrepreneurs quant au respect des indications techniques. Vous devriez également réserver à l’entrepreneur la possibilité de modifier les éléments contraires à son processus de construction.

Votre cctop doit détailler les choix techniques imposés aux constructeurs

Nous vous proposons ici un récapitulatif des choix techniques qui vous incombent... Faites le bon choix en connaissance de cause!

1/ Respect des normes

Rubrique en cours de construction

2/ Interface SAE/support

Rubrique en cours de construction

2/ Structure primaire : bois ou méta

Rubrique en cours de construction

4/ Type de la SAE

Rubrique en cours de construction

5/ Surface grimpable

Rubrique en cours de construction

6/ Panneaux bois ou composites

Rubrique en cours de construction

7/ Inserts pour prises

Rubrique en cours de construction

8/ Types de SAMI (systèmes d’assurage en moulinette individuel)

Rubrique en cours de construction

9/ Types de PAI (point d’assurage individuel)

Rubrique en cours de construction

10/ Prises d’escalade

Rubrique en cours de construction

11/ Macro-volumes amovibles

Rubrique en cours de construction